Warning: preg_replace(): Compilation failed: escape sequence is invalid in character class at offset 4 in /homepages/15/d817005057/htdocs/clickandbuilds/DEADHOME/wp-content/plugins/booked/includes/general-functions.php on line 19

admin

6 astuces pour réduire le coût de sa rénovation de logement

1. Utiliser au maximum les aides à la rénovation

Afin de lutter contre la pollution et réduire les dépenses énergétiques, le gouvernement met en place de nombreuses mesures pour aider les particuliers à financer leurs travaux de rénovation énergétique. De cette manière vous pouvez isoler plus facilement votre maison, vous pouvez également changer vos fenêtres ou portes pas assez isolantes. Vous pouvez également changer de système de chauffage pour un équipement plus performant et moins gourmand en énergie, etc. Vous trouverez dans notre article “bien investir dans des travaux de rénovation énergétique” un récapitulatif des aides existantes et les gains potentiels d’un tel investissement. Pour que vous puissiez bénéficier de ces aides, il faut que vos travaux soient réalisés par un professionnel certifié. Les montants des aides en fonction de votre situation et les types de travaux possibles sont décrits dans nos autres articles de cette rubrique sur les travaux. En fonction des travaux que vous souhaitez réaliser, il est donc intéressant de commencer par se renseigner sur les aides financières (crédit d’impôt, prime d’investissement, éco-prêt à taux zéro, etc.) auxquelles vous avez droit. Cela sera une première source d’économie intéressante, notamment pour ceux qui ne disposent pas de revenus importants pour le faire.

Source : https://www.immobilier-danger.com/6-astuces-pour-reduire-le-cout-de-868.html

read more

Punaises de lit : stop à l’invasion !

Ces insectes de la taille d’un pépin de pomme et de la famille des Cimicidés, se logent dans les matelas, les fissures et anfractuosités des murs intérieurs d’où ils sortent la nuit pour se nourrir de votre sang. En une semaine, la femelle peut pondre de 200 à 500 oeufs ! Les piqûres forment généralement des lignes de petits boutons rouges et provoquent des démangeaisons importantes. Elles engendrent aussi la panique car une fois les logements envahis, il est souvent difficile de se débarrasser de ces petites bêtes qui, depuis maintenant une vingtaine d’années, reviennent en force à l’échelle de la planète. En France, près de 400 000 sites infestés ont été recensés en 2018. C’est 2 fois plus qu’en 2016 !!!

Punaises de lit : le cauchemar des citadins

Les grandes agglomérations sont en première ligne. Paris, bien sûr, mais aussi Marseille : le 4 novembre dernier, 17 associations se sont rassemblées devant l’Agence Régionale de Santé pour demander à l’Etat de réagir et de reconnaître les punaises de lit comme un problème de santé publique.
Plus aucun bâtiment n’est à l’abri des punaises de lit. Début octobre 2019, c’est même la bibliothèque de l’Alcatraz à Marseille qui a dû fermer ses portes pour une désinfection de plus de 10 jours. Les insectes avaient élu domicile dans les sièges et dans les livres. Lundi 4 novembre, l’intercollectif Punaises de lit qui rassemble 17 associations marseillaises s’est rassemblé devant l’Agence régional de santé. Objectif : forcer les pouvoirs publics de santé à réagir.

Source : https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/punaises-de-lit-stop-a-l-invasion_3726261.html

read more

Ils nettoient les scènes de morts, violentes ou naturelles

Les mains posées sur la table, il jette un coup d’œil sur la rue. Ce quadragénaire de Nice n’est pas du genre à parler pour ne rien dire. On ne nettoie pas les scènes de crime par hasard.

Pour prétendre à la certification 3D, Patrick a suivi une année de formation, pour apprendre à combattre la prolifération de virus, germes, bactéries et champignons à cause de traces de sang et/ou de fluide. Il a obtenu un agrément délivré par le ministère de… l’Agriculture et de la Pêche, pour utiliser des produits phytosanitaires. Catherine l’a suivi dans cette aventure.

« Ça ne s’improvise pas, mais pas seulement pour ces histoires de certification. La vérité, c’est que tout se joue d’abord au niveau de la personnalité  », explique l’intéressé.

C’est même la spécificité du boulot :

«  Quand on bosse, on doit pouvoir se détacher de ce qu’on voit, ne pas penser à ce qui s’est passé avant qu’on arrive. »

Eliminer les insectes dans les moindres recoins

Enfiler la combinaison et se concentrer sur la technique, rien que la technique. Oublier cet homme qui s’est pendu dans la pièce il y a plusieurs jours. Faire le vide, au propre comme au figuré. Et sauver ce qui peut l’être.

Quand la mort est dans le salon, il faut «  se mettre en condition  ». A cause des odeurs  ? «  Pas vraiment, nuance la “ nettoyeuse ”  : avec le masque et la combinaison étanche, on ne sent pour ainsi dire rien ».

« Faire le ménage après un décès ou un crime, c’est surtout gérer une accumulation de petites choses. »

Plus un corps est resté longtemps au même endroit et plus ce sera compliqué.

«  Quand on découvre du sang ou des fluides en arrivant, on sait que ce n’est pas nécessairement le plus difficile à enlever. »

Le problème, c’est ce qu’on ne voit pas. Les liquides incrustés que l’on traque dans le parquet. Ceux qui se glissent aussi sous les pas de porte et les baguettes en inox.

sources : https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20120602.RUE0384/ils-nettoient-les-scenes-de-morts-violentes-ou-naturelles.html

read more